le fils

  • Titre : Le fils
  • Année : 2014
  • Auteur : phillip Meyer       traduit par Sarah Gurcel
  • Résumé : L’Amérique de 1850 à nos jours. L’évolution d’une famille texane: les McCullough sur trois générations. De l’origine d’une fortune acquise au prix du sang, de la spoliation et des sacrifices.
  • Mon humble avis : Nous sommes là devant un grand roman, pour moi l’un de ces livres qui marqueront leur époque. Sous couvert de roman familial l’auteur brasse des thèmes aussi différent que la filiation, la critique féroce du système capitaliste, la mémoire,  le sacrifice et la naissance d’une nation. Le roman est ambitieux, foisonnant, d’une maîtrise assez exceptionnelle. Meyer qui m’avait déjà intéressé avec un arrière goût de rouille en 2009, dépasse ici le simple fait d’écrire un roman pour se projeter dans une saga familiale à la fois pertinente, drôle et violente avec toujours en filigrane la noirceur, l’orgueil et la volonté farouche qu’il faut pour bâtir un empire. C’est beau, c’est brillant et tellement réussi. On ne peut que s’incliner.
  • Je l’achète ? : Oui sans hésiter.

LE_FILS_jaqu_Mise en page 1

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s