Alexis Zorba

  • Souvenir de lecture
  • Titre : Alexis Zorba
  • Auteur : Nikos Kazantzaki
  • Editeur : Plon
  • Année : 1945
  • Résumé : Un homme attends un bateau pour la Crète. Il se rend sur l’île pour exploiter une carrière de lignite. Pour patienter il pénètre dans un petit café où il fera bientôt la rencontre de Zorba, être volubile et lubrique, philosophe et hâbleur. Ils ne vont bientôt plus se quitter, l’amitié de cet érudit pour ce campagnard à l’énergie inépuisable va changer sa vie.
  • Mon humble avis : Je suis fan de toute l’oeuvre du maître grec, je préfère le préciser tant le billet qui va suivre risque d’être dithyrambique. En effet je garde un souvenir émerveillé de la lecture d’Alexis Zorba. Ode à la vie, aux plaisirs terrestres, leçon philosophique ce bouquin est un petit joyau de drôlerie, d’intelligence et une vraie leçon de vie qu’on devrait enseigner dans les écoles. Ces deux personnages si dissemblables, l’un est un rat de bibliothèque et l’autre un fou furieux qui croque la vie à pleine dent, vont vivre des aventures ensemble et lieront une amitié magnifique dans des paysages crétois somptueux. Ce roman sent l’huile d’olive, la terre après l’orage, ce roman est pétrie d’humanité mais aussi de misogynie et c’est le seul défaut que j’ai pu lui trouver. Malgré cela cette oeuvre unique qui célèbre le vin, la danse, l’amour et l’amitié restera gravée longtemps dans le cerveau du lecteur et c’est là tout le génie de Kazantzaki. Zorba est un personnage unique, aussi irritant qu’attachant qui dans la simplicité nous donne une formidable leçon de liberté. Chapeau bas Alexis, ton souvenir reste gravé dans le coeur de quelques milliers de lecteurs j’en suis certain.
  • J’achète ? : Si tu te poses la question c’est que tu ne l’a pas encore lu et dans ce cas je t’envie vraiment.

« Je n’espère rien,   je ne crains rien,   je suis libre. »

zorb.jpg

4 commentaires

  1. Un livre que j’ai adoré. Un film magnifique. Alexis Zorba, l’homme qui avait choisi et compris ce qu’implique la vie avec ses bonheurs et ses malheurs et les acceptaient. Une pure merveille … un peu rude parfois mais splendide.

    Aimé par 1 personne

  2. Alors là, ça me donne définitivement envie ! Un ami turque me l’avait conseillé vivement (un de ses livres préférés) et il me semble l’avoir vu dans la liste des 100 meilleurs livres de tous les temps sur Wikipédia. (la classe 😀 ) Si je le trouve en librairie un jour, je lui saute dessus !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s