Tom Wolfe

Hommage à l’immense tom wolfe

 * souvenir de lecture
 * titres : le bucher des vanités ; un homme un vrai ; moi, Charlotte Simmons; bloody Miami
 * années : entre 1987 et 2004
 * auteur : Tom Wolfe
 * Résumé : wolfe est un auteur américain originaire de virginie. Populaire , excentrique ( ses fameux costumes blancs et son chapeau à larges bords), conservateur, mais surtout doté d’un immense talent de conteur, ses romans connaissent des succès mondiaux retentissants. Adaptation de ses oeuvres au cinéma, invitation dans les émissions de télé les plus regardées, Wolfe est un cas à part dans la littérature américaine contemporaine. Ses romans , pour la plupart des pavés de près de 1000 pages, décortiquent la société américaine avec talent et précision. Fort d’un véritable travail d’investigation, Wolfe, lauréat de nombreux prix de journalisme, n’a pas son pareil pour s’attaquer à tous les maux de la société américaine. Ses thèmes de prédilection ( racisme, rapports voir conflits sociaux, ) sont abordés dans chacun de ses romans et font de son oeuvre un témoignage unique sur l’amérique contemporaine.
* Mon humble avis : Wolfe est un écrivain unique. Ses romans sont à chaque fois un prodige de précision et de talent. L’auteur aborde le sujet de la société américaine sous tous ses aspects et nous livre des sagas passionnantes et addictives. La sortie de chacun de ses romans est attendu dans le monde entier et unanimement salué par la critique. On ne peut que s’incliner devant un tel talent mais aussi devant une somme de travail qu’on devine immense. Je recommande particulièrement la lecture d’ un homme, un vrai ou moi, charlotte Simmons qui sont deux romans prodigieux à mon humble avis. Le style de Wolfe est aussi élégant que son accoutrement et ses romans, malgré leurs longueurs, m’ont procuré un immense plaisir de lecture. A la manière d’un sociologue, il critique la société américaine avec talent et aborde des sujets brulants d’une manière unique et captivante. Vous l’aurez compris je suis fan de cet auteur qui prétend s’inspirer de Zola ou de Dickens et dont je ne vois pas l’équivalent dans la littérature moderne (peut-être en France avec l’insouciance de Karine Tuil ?) . Un grand auteur, des romans palpitants, une exigence rare, des personnages inoubliables, n’est-ce pas tout ce qu’on demande à un auteur de talent ? Wolfe remplit son contrat haut la main et j’ai hâte de découvrir sa prochaine production annoncée pour 2018.
* J’achète ? : Etre fan ne m’empêche pas de tenter d’être objectif et je dois admettre que Bloody  Miami et le bucher des vanités sont un peu moins bons, je te conseille donc de commencer par un homme, un vrai qui est un grand grand roman puis tu enchaînes par moi, Charlotte Simmons et si tu lis lentement ton année de lecture sera bookée.

tommyu.jpgtommo.jpg

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s